Bienvenue sur mon nouveau mini blog!!!

Preview de Nintendogs par jeuxvideo.fr

game06_20050307_032

nintendogs1   nintendogs2   nintendogs3

Le jeu vidéo aura connu nombre de vagues dans son histoire. Avec l'élan des Tamagotchi et autres bestioles, ont vu le jour de nombreux titres de vie virtuelle : Créatures, Pokémon, Les Sims, Animal Crossing, etc. Mais que deviennent nos braves compagnons canins, reconnus comme étant les meilleurs amis de l'homme ?

Un titre qui a du chien !

Une simulation de vie canine, voilà ce que nous propose aujourd'hui Nintendo. Avouez qu'il fallait oser ! Ici pas de combats dans une arène, ni de flirts en série, il faudra tout bêtement vous occuper d'un chien. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, le titre n'intéressera pas seulement les amoureux des chiens. Il suffit d'observer un groupe de rédacteurs d'un certain site internet sur le jeu vidéo (tiens, là je pose une colle) pour le constater : il est quasiment impossible de résister au charme de ce Nintendogs ! Sans trop réfléchir, on sélectionne un type de chien parmi les races proposées, on choisit son sexe et son caractère, et c'est parti ! À l'instar des Pokémon, trois versions sont disponibles avec des races spécifiques à chacune (5 races par cartouche). Pour cette preview, nous avons pu tester les versions japonaises "Teckel" et "Shiba".

Donne la patte.

Dès le départ, une chose frappe : la DS n'a jamais été aussi bien utilisée ! En effet, graphiquement, le titre est déjà plus que satisfaisant. Les chiens sont détaillés, leurs mouvements sont crédibles, les décors et objets sont tous en 3D. La patte esthétique est indéniable. Nintendogs ne s'arrête pas en si bon chemin, puisqu'il utilise les deux écrans à la perfection en alternant 2D et 3D, en fonction des besoins : si vous êtes dans un menu (en 2D), vous aurez toujours la possibilité de surveiller votre chiot sur l'écran du haut, en 3D. Le stylet est lui aussi mis à rude épreuve, car il sera votre outil principal de communication avec la console comme avec votre chien. Mais ce n'est pas tout ! Le micro sera le second moyen de communiquer : il vous permettra d'appeler et de susciter des réactions chez votre animal. "Didier !", "Au pied !", "Assis !" sont les premières paroles que vous devrez faire comprendre à votre chien. Pour cela, il faudra par exemple répéter le nom du chien un certain nombre de fois pour qu'il l'intègre. Ce système devra être utilisé à chaque fois que vous voudrez apprendre une action à votre toutou. Attention cependant : il ne pourra pas apprendre plus de trois actions dans une journée réelle ! Nintendogs joue la carte du réalisme avec une progression cohérente et réaliste, où le joueur doit s'efforcer de comprendre son animal.

nintendods

Reniflons les menus.

J'entend déjà les plus sceptiques : "Mais quel est le but du jeu ? Car caresser un chiot (au stylet) à longueur de journée, aussi mignon soit-il, c'est vite barbant !". Et ils n'ont pas tort. Heureusement, Nintendo nous a prévu quelques subtilités afin de donner un semblant de progression à son titre. De nombreux objets seront à débloquer : frisbees, colliers, eau, pâté en boîte, shampoings, brosses. Certains sont assez loufoques, comme les nœuds papillon. Le menu principal donne un accès immédiat à votre chien, pour peu qu'il ne vous boude pas (et oui, il lui arrive d'avoir son petit caractère !). Il donne également accès à vos informations personnelles et aux objets en votre possession, ainsi que la possibilité de sortir de chez vous. En sortant de chez vous, vous pourrez notamment partir en promenade, faire des emplettes, faire des compétitions, jouer en link ou mettre votre chien en pension. Les icônes pour chaque rubrique ne sont spécialement parlantes, mais on s'y fait vite, d'autant qu'elles ne sont pas très nombreuses.

Et dans la durée ?

Vous pourrez vous procurer jusqu'à trois chiens durant le jeu, lesquels partageront la pièce qui leur est allouée. Ils joueront, se chamailleront sous vos yeux ébahis ! Mais d'ici là, il faudra remporter les diverses compétitions et engranger assez d'argent pour acheter vos chiots, mais surtout pour les nourrir et les chérir. Le challenge risque d'être intéressant à relever. D'autant que, plus les jours passeront, plus vous tisserez un lien fort avec votre compagnon, en lui commandant un maximum de faits et gestes. Mais reste à savoir si le jeu restera tout aussi passionnant une fois la limite des trois chiots atteints, les trois compétitions remportées et la plupart des objets achetés

nintendogs4
Utiliser le micro sera essentiel pour établir la relation avec votre chiot.

nintendogs5
Au fur et à mesure, on débloque des objets en tout genre, parfois à la limite de
l´imaginable, comme cet extrait de la collection été 2005 de notre cher Pirat !

nintendogs6   nintendogs7   nintendogs8

Vos petits chiots ne risquent pas de s´ennuyer. Que ce soit en faisant une promenade, ou en participant aux compétitions d´agilité et de frisbee.

Nintendogs s'annonce comme un titre frais et résolument original, qui tranche avec les différents jeux de vie virtuelle sortis précédemment. La DS est entièrement mise à contribution (graphismes, stylet, deux écrans, microphone) et il y a fort à parier que les fans du genre devront surveiller de très près la sortie européenne du titre. Nintendogs possède un pouvoir attractif certain, de par la proximité entre l'animal et le joueur, mais aussi par son approche comportementale très réaliste. Seule incertitude : la durée de vie. Car même si le genre est assez atypique, le relatif manque d'objets, de compétitions et d'options soumettent quelques inquiétudes.

Wolvie


Pour vous faire une meilleure idée du jeu, je vous propose une petite vidéo amateur sur Nintendogs ;)
(Vidéo assez drôle du site http://kitsuney.free.fr)

http://kitsuney.free.fr/dogz.mp4
(Environ 10 min, assez longue à charger)